Rechercher
  • Olivier Francheteau

Comment utiliser le noir en décoration ?

À l'heure où le monde entier s'indigne à juste titre de la violence adressée à l'encontre des noirs suite à la mort de George Floyd, on ne peut que tristement déplorer le manque d'égards et d'égalité pour la communauté noire. Enfant, je me souviens d'avoir été choqué devant Devine qui vient dîner ? de Stanley Kramer. Le film raconte Joey qui présente son fiancé noir à sa famille, il est parfait par ses bonnes manières, sa culture générale, ses diplômes de médecine. Le gendre idéal sauf qu'il est noir ! Un film qui a eu le don d'énerver le Ku Klux Klan... Un portrait de l'Amérique de 1967 qui semble avoir peu évolué sur le racisme en plus de 50 ans, d'où la nécessité de rappeler aujourd'hui que Black Lives Matter.


Le noir sublimé par Pierre Soulages


Cette triste actualité me donne l'opportunité de m'interroger sur la couleur noire en décoration. En peinture, le XXe siècle a révélé que le noir est une couleur marginale. Peu d'artistes ont osé appréhender la richesse de cette tonalité, mais Pierre Soulages suffit à lui tout seul pour lui rendre ses lettres de noblesse malgré des débuts difficiles. Ses toiles ont carrément été refusées au salon d'automne en 1946, Picabia l'avait même mis en garde « Avec cela, vous allez vous faire beaucoup d'ennemis ». Fort heureusement l'avenir lui donnera tort.


La célèbre demeure de Serge Gainsbourg, rue de Verneuil (crédit photo Tony Frank)


En décoration, il est rare de voir des appartements où le noir domine, on pense bien sûr au domicile de la rue de Verneuil de Serge Gainsbourg, où le noir habille généreusement les murs du domicile du chanteur. Un parti pris osé, peu ordinaire conférant à l'habitat une ambiance très personnelle, qui souligne bien la personnalité charismatique de l'auteur de L'homme à la tête de chou. Tout y est résolument sombre, aucun contraste chromatique n'est proposé, pour plonger dans un cocon envoûtant, isolant du monde extérieur et de ses tumultes.

L'irruption du monolithe noir dans le salon, 2001 l'odyssée de l'espace


Quand on évoque le noir en décoration, le monolithe noir dans 2001 l'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick me vient immédiatement à l'esprit. Ses lignes puissantes et très contemporaines contrastent de manière sublime avec la décoration classique de la chambre. L'éclairage qui émane du sol finit de mettre en valeur cet objet démesuré. Un geste assurément fort au delà du symbole exprimé.


Salle de bain, Andrée Putman


Les exemples célèbres de l'utilisation du noir ne manquent pas dans la culture contemporaine mais j'aimerais à présent vous aider à mieux utiliser le noir dans votre décoration.


Lié au deuil en Occident, le noir incarne aussi bien le respect, la discrétion que le chic. Le luxe est aussi intimement lié à cette tonalité : les uniformes du personnel dans les établissements de luxe, la petite robe noire créée par une certaine Coco Chanel, les belles voitures défilant au festival de Cannes, le smoking transformant quiconque en prince charmant, Andrée Putman et ses magnifiques projets en noir... et blanc etc, bref le noir exprime mieux que n'importe quelle autre couleur l'élégance, le pouvoir et l'argent.


Par sa force, le noir est une couleur qui en impose, aussi rares sont celles et ceux qui osent le noir de manière décomplexée comme Serge Gainsbourg. Seuls les lieux de la nuits comme les discothèques semblent épouser franchement cette tonalité. À juste titre d'ailleurs car le noir est une couleur idéale pour les endroits bruyants, d'où sa présence également dans les cinémas. Choisir une couleur doit toujours être le fruit d'une réflexion sur les tonalités recherchées en accord avec leur environnement, en réponse à un besoin. Il faut aussi prendre en compte la symbolique de la couleur qui produit des effets prouvés. Une étude anglaise a brillamment montré que les enfants apprennent 4 fois plus vite à lire et à compter avec des chiffres et des lettres de couleurs...


Une bondieuserie valorisée par un noir intense (crédit photo Loïc Thébaud)


Dans un intérieur, on peut volontiers utiliser le noir dans toutes les pièces, à l'instar du blanc, mais il faut bien évidemment l'accompagner de tons clairs pour des mises en valeur respectives comme l'avait si bien compris Andrée Putman avec ses damiers noirs et blancs. Cette couleur conviendra parfaitement pour mettre en exergue un point fort (un tableau, un meuble, etc) et atténuer un point faible. Le secret est de savoir doser l'apport du noir pour que la décoration paraisse aussi harmonieuse qu'équilibrée (je réponds souvent à ce genre de problématiques dans mes séances de coaching).


Une cuisine élégante et contemporaine grâce au noir et banc (crédit photo Loïc Thébaud)


La beauté du buffet haut magnifié par le noir (crédit photo Loïc Thébaud)


Côté mobilier, un meuble paraîtra toujours plus imposant, plus masculin, plus solide s'il est noir, attention alors à rester vigilant sur l'équilibre masculin/féminin de votre décoration. Preuve en est avec l'exemple de la photo ci-dessus qui montre un buffet très masculin auquel on a confronté des chaises plus féminines par leurs lignes sensuelles et fines ainsi que des couleurs claires et chaudes dans les accessoires pour le mettre en valeur.


Pour terminer, un coup de coeur envers la couleur Radis Noir (Sarah Lavoine) qui se trouve être la teinte la plus foncée et radicale de sa palette. Ce n'est pas pour autant un noir absolu car il est plus nuancé qu'un noir pur avec ses légères touches de rouge et de vert qui lui attribuent le rôle du compagnon idéal pour les couleurs chaudes et froides. Illustration parfaite avec cette photo qui donne envie de tout repeindre chez soi en noir. Comme le dit si bien le fameux slogan des années 60 : Black is beautiful !

PARTENAIRES
Logo-Feng-Shui-Project-.jpg
Logo-Maison-Aston-2019-e1571730094331.pn
head-logo.png
logo.png
522c3a16b8517541cc450c64c429bb33c725b73f
BNI_logo_Redshort.png

SIÈGE SOCIAL

Olivier FRANCHETEAU

45 boulevard de Cessole

06100 Nice, France

Unknown.png
images.png

© Olivier Francheteau 2016