Toulon a tout bon

September 24, 2018

Depuis 3 ans, se tient à Toulon la Design Parade, un concours destiné à révéler de jeunes talents en architecture d'intérieur. Présidé antérieurement par India Mahdavi et Vincent Darré, ce festival ne peut dès lors qu'attirer de grands curieux comme moi. 

 

Arrivé dans le centre ville, j'ai été surpris de voir de grandes photos de Daragh Soden sur les murs de la ville, traduisant d'emblée une forte envie d'intégrer l'art dans le paysage urbain et j'avoue avoir été séduit par cette initiative municipale. Toulon one point !

 

Girl on train, Daragh Soden 

 

Un délicieux déjeuner chez Joséphine m'a ensuite mis dans d'excellentes prédispositions pour découvrir le travail des architectes d'intérieur. Dans son décor de brasserie parisienne des années 30, Joséphine parcourt les grands classiques de la bistronomie avec élégance. 

 

La brasserie Joséphine, place de l'Équerre

 

Situé dans un ancien évêché (69 cours Lafayette), la Design Parade tient largement ses promesses avec des décors aussi singuliers qu'originaux. J'ai particulièrement aimé En Trompe l'oeil, le travail de Bérengère Botti et Sophie Genestoux avec cette peinture bleue qui envahit l'espace tout en jouant sur les perceptions visuelles.

 

 En Trompe l'oeil de Bérengère Botti et Sophie Genestoux

 

Kim Haddou et Florent Dufourcq ont proposé un Grotto bienvenu pour méditer et rêvasser aux plus chaudes heures de l'été.

 

 Grotto de Kim Haddou et Florent Dufourcq

 

Les couleurs d'Alexandre Benjamin Navet ont bien sûr fait tilt pour l'amateur de couleurs que je suis avec Le salon du collectionneur qui outre une belle collection d'objets chinés impose des fantaisies composées d'esquisses aux tonalités évoquant bien évidemment le sud.

 

Le salon du collectionneur

 

Cette 3e édition a suscité des réactions très positives chez les visiteurs du jour tant les univers montrés brillaient par leur éclectisme et leur audace, comme en témoignent les photos suivantes.

 

La pause déjeuner et ses murs brûlés de Valentin Dubois et Shizuka Saito 

 

L'épure avec Gaia de Laura Fournier 

 

 Envoûtement avec Vipassana de Natacha Mankowski

 

 L'érotomanie de Mlle Oops, de Pierre Yovanovitch au 1er étage

ou l'art de raconter une histoire par un décor

 

 L'impressionnante salle à manger monochrome de Mlle Oops par Pierre Yovanovitch

 

Vous pouvez encore découvrir ces fabuleux décors jusqu'au 30 septembre 2018 et je vous conseille vivement cette petite escapade toulonnaise tant ces architectes d'intérieur arrivent à vous inciter à sortir des sentiers battus et à vous affranchir des tendances imposées dans les magazines.

 

En résumé, en conclusion, vous l'aurez compris, mon message en matière de décoration est d'assumer vos goûts et de travailler sur des concepts personnels et non formatés. Be yourself ! C'est pleinement dans cette démarche que je soumets à mes clients un questionnaire d'une quarantaine de questions pour bien appréhender leurs goûts, leur style, leurs préférences et proposer in fine un concept qui leur ressemble.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Please reload

À L'AFFICHE
Please reload

ARCHIVES
Please reload

RÉSEAUX SOCIAUX

INSTAGRAM

#olivierfrancheteau

  • Blanc Icône Instagram

CONTACT

Olivier FRANCHETEAU

45 boulevard de Cessole

06100 Nice, France

(sur rendez-vous uniquement)

+33 6 62 57 57 38

contact@olivierfrancheteau.com

PRIX

BEST PHOTO 2018 & 2019 

houzz3.png

© Olivier Francheteau 2016    

PARTENAIRES

NICE RIVIERA