Rechercher
  • Olivier Francheteau

50 nuances de grey à Nice


couloir olivier francheteau

50 nuances de grey ou comment oser le gris dans les pièces d'un intérieur pour de beaux projets de décoration.

​Furieusement tendance même s'il est en perte de vitesse depuis 2018, le gris révèle votre bon goût et un certain art de vivre avec des résultats divers selon l'intensité de la couleur. Le degré d'intensité du gris apportera effectivement des tonalités tantôt chaudes tantôt froides. Les gris foncés provoqueront assurément un bel effet auprès de vos invités.

Étant une couleur peu activante et relaxante, le gris est la solution idéale pour une entrée comme dans ce beau projet. Confronté avec des cadres dorés, noirs et blancs, le gris anthracite joue parfaitement son rôle et offre un superbe résultat.

salon olivier francheteau

Le gris sait avec merveille mettre en valeur un papier peint aux tonalités sombres et tolère volontiers la fantaisie.

salon olivier francheteau

Le gris séduit chaque pièce de la maison qui apparaît ainsi élégante et feutrée, avec une préférence malgré tout pour les pièces de réception et les entrées. Un gris pâle donne toujours plus de personnalité qu'un mur blanc.

salon olivier francheteau

Couleur froide dans ses tonalités claires, le gris gagne à côtoyer des couleurs chaudes comme ici le orange.

salon olivier francheteau

Les plinthes blanches structurent le mur gris en toute simplicité et élégance.

salon olivier francheteau

Le noir, le blanc et une couleur chaude constituent une belle association pour affronter le gris.

salon olivier francheteau

Autant le gris foncé peut accueillir l'or et le laiton, autant le gris clair préfère l'acier et l'inox.

En savoir plus sur mes prestations.

Crédit photos Loïc Thébaud (1, 2 & 3) et Marion Roudil (4, 5, 6 & 7)