Rechercher
  • Olivier Francheteau

Le paradis blanc


À peine les fêtes de fin d'année terminées, nous voici plongés dans le mois du blanc où toutes les grandes marques de linge de maison mettent en avant leurs nouveautés et soldent en même temps aussi bien les housses de couette que les serviettes pour la salle de bain. Devant tant de motifs et de coloris, il est parfois difficile de s'y retrouver et pourtant c'est extrêmement simple si l'on veut obtenir une chambre et une salle de bain élégantes. Car pour être chic, il n'y a qu'une règle à suivre : opter pour le blanc ! Que je prône le blanc peut surprendre car vous qui lisez mes posts chaque semaine savez que je n'aime pas les murs blancs, que je recherche constamment les contrastes entre couleurs chaudes et couleurs froides, entre couleurs foncées et couleurs claires. Le blanc s'impose alors sans conteste pour souligner ces fameux contrastes. Pour bien comprendre ma démarche, quelques explications en images s'imposent...

​Le lit étant la pièce maîtresse de la chambre, il convient de l'habiller de blanc pour le valoriser parmi des murs foncés.

Si vous avez couvert vos murs de papier peint, le blanc va apporter des contrastes opportuns et va épurer la décoration quelque peu chargée par les motifs des murs.

Autre avantage du blanc : il se marie avec toutes les nuances chromatiques possibles, la faute de goût est donc d'emblée exclue.

Et cela s'applique aussi bien pour une chambre que pour une salle de bain avec des serviettes au blanc immaculé bien évidemment.

Le blanc reste non seulement chic mais aussi intemporel, il traverse les années voire les décennies sans jamais se démoder. À rehausser avec un plaid de couleur même quelques coussins et c'est parfait !

#couleur

CONTACT

Olivier FRANCHETEAU

45 boulevard de Cessole

06100 Nice, France

(sur rendez-vous uniquement)

+33 6 62 57 57 38

contact@olivierfrancheteau.com

PARTENAIRES
522c3a16b8517541cc450c64c429bb33c725b73f
bni noir.png
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Instagram

© Olivier Francheteau 2016